• Email : infos@ica.ci

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES

LES RISQUES CARDIAQUES

    l’arrêt du tabac

    la réduction du poids corporel en cas de surpoids

    la réduction de la consommation de l’alcool

    la pratique régulière du sport

    lutte contre le stresse

    un régime pauvre en graisse, peu salé, qui respecte les quatre règles suivantes ;

    • Règle n°1 : Faire trois repas par jour, à peu près équilibrés en commençant par un petit déjeuner.
    • Règle n°2 : Avoir une alimentation variée, choisir chaque jour un aliment dans chacun des quatre groupes suivants :
      1. lait (demi- écrémé ou écrémé), yaourt, fromage peu gras
        viande, poisson, volailles
        légumes et fruits, crus ou cuits
        pain, céréales, pommes de terre ou autres féculents, légumes secs
    • Règle n°3 : Limiter l’usage de graisses saturées (celles qui se figent en refroidissant), utiliser les margarines végétales riches en graisse poly insaturées et éviter l’excès d’aliments sucrés.
    • Règle n°4 : Boire chaque jour un litre d’eau. Si vous buvez des boissons alcoolisées, faites-le avec modération.

    LES ENNEMIS DU CŒUR

    LE TABAC

    POUR LES ARTERES : Le tabac est une menace

    • les artères coronaires (risque d’infarctus, mort subite)
    • les artères des jambes : l’artérite se rencontre essentiellement chez les fumeurs.
    • les artères cérébrales (risque de paralysie)

    L’oxyde de carbone prend la place d’une partie de l’oxygène transportée dans le sang et favorise des dépôts de cholestérol sur la paroi des artères. La nicotine accélère les battements du cœur, augmente la tension artérielle, fait briser ‘’le bon cholestérol ‘’, augmente l’agrégation des plaquettes sanguines et favorise la formation des caillots.

    L’ENFANT : La victime

    L’enfant doit supporter le tabagisme de ses parents, quelquefois dès la naissance. A l’adolescence il est forcément sollicité par une publicité en quête de nouveaux fumeurs.

    LA FEMME : La plus menacée

    En plus des conséquences communes à celles des hommes, la femme qui fume court des risques qui lui sont propres : fécondité réduite, enfant plus fragile à la naissance, risque accrus d’accidents vasculaires en cas de prise de contraceptifs oraux.

    LA SEDENTARITE

    La sédentarité se caractérise par la réduction progressive de l’effort physique dans la plupart de nos actes quotidiens : activité professionnel ou domestique, déplacement, loisir, etc.

    Sans effort physique régulier, le muscle cardiaque perd sa puissance de contraction. Il reçoit et renvoie de moins en moins d’oxygène aux muscles et aux organes. Il récupère moins vite après l’effort. La sédentarité affaibli le cœur.

    LE CHOLESTEROL
    PLAQUE DANGEREUSE

    Le cholestérol, substance indispensable dans notre organisme peut devenir dangereux lorsque son taux dépasse 2g/l.

    Le cholestérol en excès se dépose sur la paroi des artères, notamment celle du cœur (artère coronaire), formant des plaques graisseuses, dangereuses, qui s’épaississent au fil des ans.

    ROUTE RETRECIE

    Le calibre des artères est réduit. En conséquence :

    • Le sang transporteur de nombreuses substances vitales, dont l’oxygène circule de plus en plus mal
    • Des caillots peuvent se former et obstruer complètement l’artère
    ATTAQUE SUR TOUS LES FRONTS
      L’athérosclérose atteint toutes les artères :
    • Les artères coronaires qui dirigent le cœur (risque d’angine de poitrine, d’infarctus, de mort subite)
    • Les artères carotides et vertébrales qui irriguent le cerveau (risque d’accident vasculaire cérébral)
    • L’aorte (risque d’anévrysme)
    • Les artères des jambes (artérites)
    L’HYPERTENSION ARTERIELLE
    ARTERES SOUS PRESSION
      La tension artérielle varie naturellement au rythme du cœur :
    • Quand le cœur se contracte et propulse le sang dans les artères, elle est plus élevée (pression systolique)
    • Quand le cœur se relâche et se rempli de sang provenant des veines, elle est plus basse (pression diastolique).

    Voilà pourquoi votre médecin exprime sa mesure par deux chiffres : par exemple, 12/8 (en centimètre de mercure).

    L’hypertension artérielle correspond à la pression trop élevée du sang dans les artères à partir de 14/9.

    UN COMBAT EPROUVANT LES ARTERES ET LE CŒUR

    Tout comme l’excès de cholestérol sanguin, l’hypertension artérielle atteint toutes les artères. Elle favorise le dépôt de graisses sur les parois, avec les mêmes conséquences. En outre, elle contraint le cœur, à une surcharge de travail, à la fatigue prématurée et provoque sa défaillance (insuffisance cardiaque).

    LE TUEUR SILENCIEUX

    Quelques signes peuvent donner l’alerte (bourdonnement d’oreille, maux de tête matinaux, sensation de ‘’mouche volante ‘’, etc.). Mais bien souvent aucun symptôme ne vient prévenir l’hypertendu.

    COMMENT PROTEGER VOTRE CŒUR ?

    DES CHIFFRES A CONNAITRE PAR CŒUR

    Toute personne doit connaitre les chiffres clés de la prévention et surveiller régulièrement ses propres paramètres pour un meilleur fonctionnement de sa "machine cardio-vasculaire".

    Votre taux de cholestérol Normal : <2g /l
    Limite : entre 2g et 2,5g /l
    Elevé : > 2,5g / l
    Votre tension artérielle: <14/9
    votre poids idéal
    IMC= poids en Kg/ taille (en m²)
    La maigreur : IMC <18,5Kg/m²
    L’IMC souhaitable est compris entre 18,5 et 25Kg/m²
    Le surpoids : IMC entre 25 et 30Kg/m²
    L’obésité : IMC entre 30 et 40Kg/m²
    L’obésité majeure : IMC > 40Kg/m²
    Votre consommation de tabac Zéro tabac
    Votre activité physique : le bon rythme
      Votre activité physique quotidienne :
    • Chaque fois que c’est possible : préférer la marche ou la bicyclette à la voiture,
    • Monter les escaliers au lieu de prendre l’accesseur ou l’escalator,
    • Pratiquer le jardinage et le bricolage, si vous les aimez.
    • Ayez une pratique sportive régulière si vous le pouvez ;
    • Le nombre de séances recommandés : 2 à 3 séances au moins pendant 30 minutes
    En développant le muscle cardiaque, l’exercice physique régulier lui donne une réserve de puissance. Un cœur plus musclé travaille plus longtemps sans défaillance et envoie plus de sang dans l’organisme.
    Conseil à suivre absolument
    • Visite médicale pour évaluer vos capacités.
    • Effort dosé en fonction de vos capacités cardiaques. En pratique ne pas dépasser 85% de votre fréquence maximale théorique (FMT)
    • FMT= 220 moins votre âge.
    Exemple si vous avez 40 ans, votre FMT est 200-40=180 battements/mn